Dans tous les cantons du diocèse, elles sont actuellement permises mais limitées à 50 personnes (enfants inclus).